AelinNehl

Nehl Aëlin, 32, Weiblich, FrankreichZuletzt gesehen: April 2014

1184 gespielte Titel seit 6. Aug. 2011

0 Lieblingslieder | 0 Beiträge | 0 Playlisten | 5 Shouts

  • Freunde werden
  • Nachricht schreiben
  • Shout schreiben

Deine musikalische Übereinstimmung mit AelinNehl ist unbekannt

Erstelle dein eigenes Musikprofil

Kürzlich angehörte Titel

Shoutbox

  • Numantikon

    Salut! (excuse mon ortograph, svp)... Je viens de commencer a ecouter ton nouvel album - le premier et seul que j'ai apres une recomendation d'un ami. Il est 4:30 du dimanche matin et je me couche... je ne pouvais pas avoir choisi un meilleur moment pour decouvrir ta musique. Je crois bien que se n'est que le debut d'une longue liste d'ecoutes. C'est bien composé, c'est armonique mais plein de detours inesperes dans la structure des chansons, c'est atmospherique mais ca a du caractere. Et ta voix... je suis curieux d'entendre les morceaux en japponais et francais. Bref, merci pour l'album. Bonne nuit.

    26. Feb. 2012 Antworten
  • murmler3

    Hi. Listening to your album after a recommendation at Metal.de :-D Well, not so Metal, after all, but brilliant :-) Love the japanese songs. Greetings from Germany, micha

    21. Feb. 2012 Antworten
  • remixbeb

    you´re welcome! I hope you get the success that you really deserve. It is really really really great :)

    11. Feb. 2012 Antworten
  • remixbeb

    wow! Just got your album and I L-O-V-E it! So good. Thank you :)

    10. Feb. 2012 Antworten
  • LAST.HQ

    Bienvenue à bord, AelinNehl ! Et que la musique soit bonne...

    6. Aug. 2011 Antworten

Über mich

A peine sa 6ème bougie soufflée, la petite Nehl commence son étude du piano et chantonne inlassablement, rêvassant d’un avenir de cantatrice d’opéra. Ses doigts posés sur les touches, elle compose, inspirée par Bach, Chopin puis Debussy.
La musique devient dès lors sa seconde langue, et le chant indissociable du jeu au piano. Nehl s’improvise poétesse, travaille rîmes et mélodies, afin de transmettre au mieux ses émotions.

C'est en Août 2002 que cette compositrice, auteur et interprète sort sa première démo auto-produite, Demons’ abortion, chaleureusement accueillie par la presse, qui félicite le «petit coup de folie» émergeant du mélange audacieux de trip-hop, classique, jazz et gospel : « Quelque part entre Tori Amos et Dead Can Dance, Demons’ abortion est un condensé de délicatesse, d'intelligence et de beauté.» (ELEGY)

Trois ans plus tard, Nehl Aëlin élabore un concept-album intitulé Ghost of a Child, entièrement enregistré et mixé par ses soins. Il devient «Sélection SACEM 2005», qualifié de «disque ambitieux, original, étonnant et réussi» (LONGUEUR D’ONDES). Telle une B.O. de film, rappelant l’univers si particulier de Tim Burton, cet album «passionnant, ténébreux comme une histoire pour enfants pas assez sages» (D-SIDE), attire l’attention du célèbre réalisateur français JEAN-PIERRE JEUNET, connu pour son univers onirique et décalé (Amélie Poulain, Delicatessen). Un véritable coup de coeur s’opère entre ces deux artistes : il décide de lui offrir son soutien et produit son nouvel album, Le Monde Saha en 2012 (Danse Macabre Records).

Une envie nouvelle s’insinue dans l’univers musical de Nehl : exprimer ses textes en langue française, à l’instar des paroliers des années 50, mêlant poésie onirique et textes réalistes. Ce nouvel album, La Dame qui piquait les Coeurs, (sortie prévue fin 2014), n’est pas sans rappeler des artistes françaises comme Emilie Simon, Olivia Ruiz, Camille ou Zazie.

De la douce caresse à la claque en pleine figure, ses mots vous frappent en plein coeur, contés d’une voix tantôt sensuelle, tantôt puissante ou déjantée. Elle pique là où ça fait mal, et c’est plutôt plaisant !
Tour à tour tendres, drôles, amers, piquants ou graves, les tableaux de Coeurs se succèdent, le fragile «P’tit bonheur», le lunaire «Ephé-mère», le déjanté «Thérapie», le nostalgique «à demi mot» , ou encore le décadent «Tableau de chasse».

En un tour de passe-passe, le voile se lève, les grilles de l’univers inclassable de La Dame qui piquait les Coeurs s’ouvrent : On y entend chuchoter «le terrible secret de Nehl Aëlin : elle est une grande artiste promise à un avenir doré.» (KHIMAIRA)

Letzte Aktivitäten